DSC01496 copie.png

France – Rénovation et extension d'une maison à Martigné-Ferchaud

  • STATUT : Commande direct

  • PROGRAMME : Rénovation d'une maison bourgeoise,  création d'un corps de bâtiment permettant de relier la maison principale à une ancienne écurie, transformation de l'ancienne écurie en habitation.

  • LIEU : Martigné-Ferchaud, France

  • MAITRE D’OUVRAGE : Privé

  • DATE : 2017 (études) , livraison 2020

  • EQUIPE : Alia Bengana / Marta Matins / Siyu Shi

  • SUIVI DE CHANTIER : Nadège Tanguy

  • DECORATION : Laure Carment

  • ENTREPRISES : Atelier Kara Timur Ersen (pisé), LB Eco habitat (béton de chanvre),  BREAL couverture, Michel Henry serrurier, Demé carrelage, Bouchard construction

Photos Février 2019

Photos Novembre 2018

La réhabilitation et l’extension d’un bâtiment du XIXème siècle pose la question de la transformation d’un ouvrage ancien et son adaptation aux usages d’aujourd’hui tout en respectant la nature du bâti. Il a été pris comme parti de liaisonner deux bâtiments aux fonctions différentes par une galerie contemporaine, afin de laisser clairement apparaitre l’intervention architecturale qui a permis d’arriver à ce résultat. La galerie crée en pierre, avec les pierres récupérées des démolitions intérieures de l’écurie,  a une écriture architecturale contemporaine avec des fenêtres étroites au sud et une grande baie vitrée au nord ouverte sur le jardin ainsi qu’une une toiture terrasse végétalisées. L’écurie a été transformée, son gabarit a été préservé, mais la toiture a été complètement rénovée en transformant tant que possible les anciennes charpentes en chêne et en remplaçants certaines fermes lorsque cela était nécessaire. Les quelques ouvertures existantes ont été maintenues, et de nouvelles ont été créés à l’ouest et au nord, dans des proportions différentes afin de pouvoir distinguer clairement les interventions. Dans l’organisation intérieure de l’écurie rénovée, il a été décidé de libérer l’espace du rez-de-chaussée au maximum, pour y créer un espace ouvert comprenant cuisine, salle à manger et séjour en double hauteur. Cet espace libre, est structuré autour d’un grand mur en pisé percé, qui permet d’une part d’apporter un peu d’intimité à la salle à manger depuis la nouvelle galerie d’entrée, tout en ménageant des vues cadrées de l’intérieur vers l’extérieur. Les matériaux utilisés sont principalement la pierre de réemploi, le béton de chanvre pour l’isolation des murs, la laine de chanvre pour la toiture, la terre-crue locale pour le grand mur en pisé intérieur, le métal pour les encadrements de fenêtres et l’escalier et le chêne pour le bois des charpentes. La terre cuite au sol en format brique, constitue un rappel au passé briquetier de la région, tandis que le choix du métal s’inscrit dans l’histoire minière de la ville.

Ce projet architectural qui mêle à la fois réhabilitation, modification de l’existant, et construction neuve a été guidé par une ambition écologique forte, tant dans le réemploi de la matière présente que dans l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement et des savoir-faire locaux.

France – Restructuring and extension of a house in Britanny

  • STATUS: Direct commission

  • PROGRAMME: Renovation of a house, creation of building to connect the main house to an old stable, transformation of the old stable into a house.

  • LOCATION: Martigné-Ferchaud, Britanny, France

  • CONTRACTING AUTHORITY: Private

  • DATE: 2017-2018

  • TEAM: Alia Bengana / Marta Matins / Siyu Shi

  • SITE FOLLOW-UP: Nadège Tanguy

  • DECORATION : Laure Carment

  • CONSTRUCTION COMPANIES : Atelier Kara Timur Ersen (pisé), LB Eco habitat (béton de chanvre),  BREAL couverture, Michel Henry serrurier, Demé carrelage, Bouchard construction

Picture February 2019

Picture November 2018

The rehabilitation and extension of a 19th century building raises the question of the transformation of an old structure and its adaptation to today's uses while respecting the nature of the building. It was decided to link two buildings with different functions by a contemporary gallery, in order to clearly show the architectural intervention that made it possible to achieve this result. The gallery created in stone, with the stones recovered from the interior demolitions of the stable, has a contemporary architectural style with narrow windows to the south and a large bay window to the north open to the garden and a roof terrace with vegetation. The stable has been transformed, its template has been preserved, but the roof has been completely renovated by transforming as much as possible the old oak frames and replacing some of the trusses when necessary. The few existing openings were maintained, and new ones were created on the west and north sides, in different proportions so that the interventions could be clearly distinguished. In the interior organization of the renovated stable, it was decided to free up as much first floor space as possible, to create an open space with a double height kitchen, dining and living room. This open space is structured around a large pierced adobe wall, which on the one hand allows for a little privacy in the dining room from the new entrance gallery, while at the same time providing framed views from the inside to the outside. The materials used are mainly reused stone, hemp concrete for wall insulation, hemp wool for the roof, local mud for the large interior adobe wall, metal for the window frames and staircase, and oak for the framing wood. The terracotta on the floor in brick format is a reminder of the region's brick-making past, while the choice of metal is in keeping with the town's mining history.
This architectural project, which combines rehabilitation, modification of existing buildings and new construction, was guided by a strong ecological ambition, both in the reuse of existing materials and in the use of environmentally friendly materials and local know-how.